Dans les moments difficiles, des sensations t’enveloppent souvent : la solitude, l’isolement et consœurs. Quand tu ne vas pas bien, il reste finalement peu de personnes à tes côtés. Consciemment ou non, tu t’isoles également du monde qui t’entoure et de tes proches. Et lorsque tu te sens mieux, ou dans des jours où l’envie de découvrir te titille l’esprit, les compagnons de route prêts à t’accompagner se font bien rares.

Pourtant, tu ne manques pas d’envie : de plaire à quelqu’un, de rencontrer un.e confident.e, de rire à gorge déployée, pour de vrai. Mais ton environnement reste le même, inlassablement. Tu te rends toujours dans le même établissement scolaire ou sur le même lieu de travail, tu es toujours confiné entre les mêmes quatre murs. Rien n’est propice à la nouveauté.

Rencontrer du monde, oui, tu le voudrais tant ! Mais comment faire ? Je ne doute pas que tu as déjà entendu des tonnes de conseils, allant de t’inscrire au théâtre ou au sport, jusqu’à adopter un animal de compagnie ou faire partie de la chorale du coin.

Alors quelque chose pourrait t’intéresser : les cafés langues, également appelés cafés polyglottes ! Qu’est-ce qui se cache donc bien sous une telle dénomination ? Des personnes de tout âge, tout milieu, se retrouvent autour d’une boisson l’après-midi ou en soirée. Mais attention : tout mot français est banni le temps de la rencontre, car le but est de pratiquer une autre langue que le français !

Voilà donc une manière originale de parler une langue étrangère tout en rencontrant de nouvelles personnes. Exit les souvenirs de tes vieux cours d’anglais, où l’on te demandait where is Bryan. Ces moments sont généralement très conviviaux, sans prise de tête : personne n’est là pour juger, mais plutôt pour découvrir, progresser, interagir. Pas de place pour l’auto-censure !

Toi, derrière ton écran, je te reconnais ! Tu es francophone et regardes probablement des séries américaines en version originale sous-titrée. Le seul obstacle que tu t’imposes, c’est seulement que tu ne te sens pas légitime pour parler une autre langue que ta langue maternelle. Je te conseille pourtant très-très fortement de sauter le pas. Encore plus si tu aimes apprendre une nouvelle langue, si tu souhaites progresser… By the way, Bryan is in the kitchen !

Certes, l’anglais est la langue que tu pourras pratiquer dans quasiment 100% des rencontres du genre. Le monde ne manque d’apprentis anglophones prêts à en découdre avec whom, whose et which. Mais bien d’autres évènements sont divisés entre plusieurs langues et réunissent davantage de dialectes. Un groupe d’hispanophones se mettent à une table, et d’autres parlent allemand au bar, et l’on entend des bribes d’arabe venant de l’autre bout de la pièce… Si tu le souhaites, tu peux passer de groupe en groupe pour parler plusieurs langues dans la même soirée ! Une pierre, deux coups, même plus la peine de choisir. Il suffit de commander une boisson au bar et te voilà paré pour une expérience linguistique des plus originales !

J’ai une bonne nouvelle pour toi, chère audacieuse qui habites dans une grande ville : il est très probable qu’il existe un café polyglotte près de chez toi ! Une simple recherche Google avec les mots-clés café polyglotte ou café langues + le nom de ta ville devrait te donner une réponse positive en l’espace de quelques millièmes de seconde.

Et pour toi, chère personne tout aussi audacieuse, qui n’habites pas dans une ville de très grande taille, j’ai également une excellente nouvelle à t’annoncer ! Le concept te plaît, mais aucune rencontre de la sorte n’existe encore près de chez toi ? Lance-toi et crée ton propre café polyglotte ! Pas besoin d’être une centaine, réunir ne serait-ce que cinq personnes intéressées fait l’affaire pour un commencement. Trouvez un café, un petit bar ou salon de thé où vous retrouver. Même dans les petits villages, il existe souvent un lieu de rencontre emblématique des habitants. Faites marcher le bouche-à-oreille et créez un évènement Facebook pour faire connaître votre idée. Le reste viendra à vous, et vos langues, bientôt, pourront se délier.

Comments are closed.